Raku eure

Le raku eure a été decouvert dans un pays de raku eure comme le japon.Les ceramiques raku eure comme les bols raku eure,tasses raku eure,les vases raku eure,les plats raku eure étaient réalises pour la ceremonie du thé raku eure.La terre utilisée pour le raku eure par le potier souvent du grès raku eure.Le four raku eure, est specifique pour le raku eure.Il s’ouvre vers 1000°C pour retirer les piéces raku eure et voir l’émail raku eure.A température raku eure les diverses piéces raku eure ( bols, tasses, plats, vases,objets de décoration, coquelicots, fleur pour le jardin, décoration de la mer ( poisson, mobile, .), photophores. ces pieces en Raku sont retirées délicatement avec des pinces spécifiques raku et déposées dans des récipients en métal ( types lessiveuses) dans lesquels sont déposés des journaux, de la sciure, des feuilles séchées…combustibles qui s’enflamment aux contact des pièces raku incandescentes. Après la flamme ,un couvercles est mis dessus pour couper l’oxygène ce qui provoque l’émanation de fumée .Cette fumée ,ce noir de suie vient colorer les craquelures , provoquées par le choc thermique lors de la sortie de la piéce raku eure (passage du four à 1000°C à la température ambiante du moment) Après un temps d’attente d’environ 15 à 20 minutes dans ces « chaudrons » fermés. A l’aide de pinces, les différents pièces raku eure sont sorties .Elles sont recouvertes de noir de fumée ne laissant pas encore révéler les craquelures produites par le choc thermique. Apres refroidissement de ces pièces raku eure, les pièces raku sont frottées, nettoyées pour enlever ce noir de fumée. Le nettoyage des piéces raku permet de révèler les craquelures aléatoires souvent étonnantes. Les différentes pieces raku eure attendent ensuite un polissage à la cire incolore pour accentuer le noir de fumée et donner un aspect brillant .
Ces pièces raku n’ont pas d’usage domestique ni utilitaire.